Toute nouvelle information arrive au cerveau par les organes sensoriels. Celle-ci est alors traitée, codée, et transformée en une trace mnésique susceptible d’être stockée plus tard. C’est alors ici qu’interviennent le cortex frontal gauche et les hippocampes droit et gauche dans le processus d’encodage. Ce processus s’effectue plus ou moins précisément en fonction de notre degré d’attention, de notre motivation, mais aussi et surtout de notre implication émotive par rapport au fait et donc à l’information

cerveau_encodage