● Le fornix :

Le fornix sert de connexion entre l’hippocampe et les corps mamillaires. Il a pour rôle de transmettre les messages sensoriels.

● L’amygdale :

L’amygdale est une structure en forme d’amande qui est impliquée dans de nombreux processus émotionnels, en particulier dans l’apprentissage et la mémorisation des événements émotionnels significatifs. L’une de ses fonctions primaires est de lier la signification émotionnelle aux événements. L’amygdale est aussi impliquée dans la reconnaissance de l’émotion, particulièrement la peur. Par exemple, une étude utilisant la tomographie par émission de positions a montré que la présentation de visages exprimant la peur, à un individu, activait sa partie gauche de l’amygdale, plus que des visages neutres ou joyeux, ceci suggère que les humains ont développé des mécanismes particuliers pour détecter la peur chez autrui.

●Les corps mamillaires :

A ce jour très peu d’études portent sur le rôle des corps mamillaires. Cependant, au même titre que les amygdales cérébrales, on sait qu’ils jouent un rôle dans la mémorisation des événements émotionnellement significatifs.   

            ●Le septum :

Le septum a également un rôle au niveau de la maîtrise émotionnelle, mais en revanche n’a pas spécialement de rôle direct avec le processus de mémorisation.

            ●Le thalamus :

Il est constitué de 2 noyaux de matière grise, et sert de « relais » aux messages sensoriels. Il traite de façon élémentaire les perceptions (brillance, couleur, etc.) avant leur traitement plus précis au niveau du cortex.