Les neurones sont les cellules qui composent le système nerveux central*, le système nerveux humain comprend environ 100 milliards de neurones, ce sont des cellules qui mesurent de 6 à 140 micromètres. Ces derniers ont plusieurs rôles, tout d’abord un rôle de réception puis de traitement et enfin ils ont un rôle d’intégration et d’émissions des messages nerveux. Pour arriver à remplir ces rôles différents, le neurone a une structure particulière, il est constitué comme toutes les cellules d’un corps cellulaire, composé d’un noyau et d’un cytoplasme, il a ensuite deux sortes de prolongement les dendrites et l’axone. Pour que le neurone se « connecte » avec d’autres neurones (un neurone est reliée à plus de dix milles autres neurones), par la partie pré-synaptique du neurone (cela s’appelle les synapses).

neuroneschema

1) Les dendrites et l’axone

Les dendrites sont très nombreuses (de 1 000 à 10 000 par neurone), elles sont courtes et ramifiées, elles peuvent être soit lisses ou soit avec des épines que l’on appelle épines dendritiques. Ces épines permettent la connexion avec d’autres neurones ou d’autres cellules de l’organisme (ex : cellules musculaires, ou sensorielles), ces connexions se font au niveau du neurone pré-synaptique. La dendrite conduit l’information jusqu’au corps cellulaire.

L’axone est une longue tige lisse qui peut atteindre plusieurs décimètres, il y a un axone pour un neurone, il se termine avec l’élément pré-synaptique. L’axone a pour mission de transmettre des messages à l’organisme (douleur, mouvement à exécuter,…), ces transmissions se font sous forme de signaux électriques.                                                                              

2) Les synapses

Le terme synapse est proposé par Sherrington en 1897, ce terme désigne la zone de contact entre deux neurones (il y a de 1 à 100 000 synapses par neurones). C’est au niveau des synapses que s’effectue la transmission de l’information d’une cellule à une autre, il existe deux genres de synapses :

-Les synapses chimiques qui sont quasiment exclusives chez les êtres humains. Cette synapse transmet un message nerveux d’un neurone à l’autre en utilisant un neurotransmetteur*. La synapse chimique est composée d’un élément pré-synaptique, d’une fente synaptique et de l’élément post-synaptique (partie du neurone qui reçoit l’information), cette transmission ce fait dans un délai d’environ 5 ms.

                          img172

Comme nous le montre le schéma, les neurotransmetteurs sont libérés par l’élément pré-synaptique du neurone émetteur, ceux-ci passent ensuite par la fente synaptique avant d’arriver à l’élément post-synaptique du neurone récepteur.

-Les synapses électriques sont, quant à elles, des synapses qui concernent surtout les invertébrés et les systèmes nerveux humains immatures (même si à l’âge adulte ces synapses sont remplacées par les synapses chimiques, on les retrouve tout de même dans certains types de tissus non nerveux comme le muscle cardiaque). La différence avec la synapse chimique est que la synapse électrique n’a pas de neurotransmetteur, les ions se transmettent donc d’une cellule à l’autre directement, on a donc une plus grande rapidité de transmission, avec ce type de synapses on a une conduction électrique automatique ce qui entraîne des excitations rythmiques et automatiques (ex : le muscle cardiaque).

                             img173